="http://www.w3.org/2000/svg" viewBox="0 0 512 512">

Internet

fudoeditions

Spécificité de la diffusion internet

Elle a un coût très bas

Mettre à disposition une multitude de fichiers  sur internet coûte quelques euros par mois chez un hébergeur et la  connexion internet de votre lieu de travail. Très bientôt il sera plus simple d’héberger chez soi ses données à l’aide d’un mini ordinateur basse consommation.

C’est toujours une copie

La transmission d’un fichier sur internet est toujours une copie où l’original reste intact. Le « streaming » n’est qu’une complexification artificielle et facilement contournable pour en limiter l’usage et a créé une ambiguïté juridique. Une copie est toujours copiable malgré les tentatives des DRM que certains appellent maintenant « Digital Restrictions Management » et non plus « Digital Rights Management »

Elle ne marche que si l’on peut vous trouver

C’est l’aspect le plus crucial pour la durabilité d’Internet. Le nombre des données croit de manière exponentielle. On parle d’infobésité. Les données sont captées dans des serveurs centraux qui parfois ne vous permettent pas de les récupérer ni de les effacer. Le modèle économique publicitaire c’est mis en place au cœur des gros moteurs  de recherche faussant cette dernière.

Les moteurs de recherche sont importants pour que l’on puisse retrouver les œuvres. Les métadonnées insérées dans votre fichiers vont être capitales. Il existe un moteur de recherche spécifique pour les ressources en Creatives  Commons : search.creativecommons.org

Pour ralentir l’impact publicitaire (voire éviter son égémonie) vous pouvez utiliser et recommander des moteurs qui ne stockent pas vos recherches comme Ixquick ou Duckduckgogo.

Il ne s’agit pas de traquer ou de criminaliser les lecteurs, mais de bien créditer les auteurs et autres partenaires de la création et de la diffusion pour qu’une nouvelle génération logiciels libres de moteurs de recherche sans publicité puisse retrouver la commercialisation de vos contenus. Il s’agit aussi de conserver les données sources chez l’ensemble de l’équipe qui a collaboré au contenu.

Le paiement volontaire

Du point de vue économique, il convient d’examiner ce qui c’est passé dans le domaine du logiciel libre pour anticiper ce qui ce passe dans le domaine de l’édition. La mise en commun du code a évité « de refaire la roue » à chaque fois. L’adoption des logiciels libres s’est faite sans publicité, mais en sachant communiquer et collaborer avec leurs utilisateurs. Les entreprises ont appris à se pré-financer  sans se reposer sur l’emprunt et a baser une partie de leur économie sur le service. Le don avec sa nouvelle forme le « Crowdfounding » (financement par la foule) qui n’est déclenché que si l’objectif est atteint limite les risques et a aussi une valeur d’encouragement symbolique. Une commercialisation quand il y a un contournement possible devient une sorte de don. Une copie gratuite pour quelqu’un qui n’en n’a pas les moyens ne représente aucun coût supplémentaire, et est une publicité bien plus efficace que la contribution à un moteur de recherche qui a beaucoup trop de moyens.

Comment est diffusé ce livre

Ce livre est diffusé gratuitement sur internet à partir de la plateforme qui a servi à le créer : Pressbooks.com

Chaque chapitre est ouvert aux commentaires et au rétroliens. Il pourra donc être mis à jour en fonction de vos remarques . Le cas échéant vous pourrez aussi en devenir un rédacteur. Les version EPUB et PDF sont commercialisées sur le site fudoeditions.fr et sera envoyé à tous ceux qui contribueront utilement.

 Nouvelles  possibilités

Site catalogue

Un site catalogue permet de regrouper thématiquement vos ouvrages et d’avoir pour chacun d’eux une page de présentation qui comporte les liens de commercialisation.

Les mises à jours automatiques

Pour les personnes qui ont acheté l’ouvrage, la mise à jour peut être stockée dans un nuage synchronisé avec un répertoire de la bibliothèque du client. L’éditeur d’informatique O’reilly utilise le cloud dropbox pour cela.

Réseaux sociaux d’amateurs de livres

Des réseaux sociaux spécialisés se sont développés pour la critique et la recommandation des livres comme Babelio, librarything,…Il est donc utile d’y référencer les ouvrages.

 

License

Internet Droit d'auteur © 2013 par fudoeditions. Tous Droits Réservés.

Commentaires/Errata

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *